Danse Calus

Le Căluş roumain trouve son origine dans un rituel de guérison et de fertilité exécuté par des groupes d'hommes, en nombre impair, liés par un serment. Au début du 20e siècle, sa forme rituelle survécut principalement dans le sud de la Roumanie et parmi les minorités roumaines dans le nord de la Bulgarie (Mellish, 2006), bien que des restes de cette coutume pourraient être trouvés dans une grande partie du reste de la Roumanie, et à travers les Balkans. La tradition Căluş, en particulier à travers l'art de la danse, a attiré l'attention des pèlerins, des historiens, des chercheurs et a toujours soulevé l'admiration générale. La complexité et le mystère de ce rituel, de même que la virtuosité de la danse qui l'accompagne ( Figure 1 ), ont attiré l'intérêt de nombreux spécialistes, qui ont mentionné, au cours du temps, la beauté et la complexité de cette coutume. À la fin de 2005, la coutume Căluş a été incluse par l' UNESCO dans la liste des chefs-d'œuvre immatériels de l'humanité.

La forme actuelle de la coutume est basée sur une coutume originaire de Thrace, avec toutes les influences ajoutées au cours du temps, en tenant compte de la position centrale des régions roumaines par rapport aux courants culturels autour d'eux. Le Căluş est une danse très populaire dans des régions spécifiques du sud et du centre de la Roumanie. Le Căluş est rencontré aujourd'hui dans les régions de l'Olténie et Munténie, et chaque localité a ses particularités concernant la manière dont le rituel est effectué. Certains motifs de danse identifiables, qui constituent les figures Căluş, sont hérités ou créés par les célèbres chefs ou Calusari, portant des couvre chefs liés à l'endroit d’où ils viennent.

La mesure musicale est 2/4 et le rythme est binaire et binaire syncopé. Les cellules rythmiques sont : Dipiric, Anapest, Dactyl, Spondeu, Amfibrah, tandis que les motifs rythmiques sont formés par la combinaison de deux ou plusieurs cellules binaires rythmiques. La superposition entre la danse et les phrases musicales, sous forme archaïque, ne correspondent pas dans la plupart des cas. Le rythme de la danse se superpose et complète le rythme de la chanson, créant un effet polyrythmique.

Calusari - Wikipedia 
Căluşeri of Transylvania